28 C
Abidjan
lundi, mars 1, 2021

Affaire Kabila: Libération d’Eddy Kappend

Après son assassinat le 16 janvier 2001, 28 personnes ont été condamnées en 2003. Les coupables de la mort du président congolais Laurent-Désiré Kabila condamnés pour une peine de mort, ont obtenu une grâce présidentielle. La principale cible de cet assassinat Eddy Kapend a été gracié. Avec lui 22 autres personnes.

Jugés coupables de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila, en 2001, les détenus de la prison de Makala qui espéraient bénéficier d’une grâce présidentielle l’ont obtenu aujourd’hui. 22 autres condamnés pour la même affaire sont également sortis de prison aujourd’hui.

Ces personnes considérées comme des prisonniers politiques avaient été condamnées à mort en janvier 2003 à l’issue d’un procès à huis clos devant un tribunal militaire. Pourtant, ces hommes ont toujours clamé leur innocence.

Le 30 décembre dernier, le président congolais Félix Tshisekedi a lancé le processus de libération des prisonniers graciés. Ce processus a pris forme ce vendredi 8 janvier avec la libération des 22 autres détenus.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Tunisie: L’ex premier ministre fait un AVC en plein direct

L'ancien chef du gouvernement, Habib Essid a fait un malaise en direct lors d'une interview sur la chaîne France 24, ce vendredi 26 février. Habib...

Côte d’Ivoire : Le comité de suivi dénonce la sous-représentativité des femmes aux législatives

Les ivoiriens se rendront aux urnes le 06 mars prochain pour élire leurs représentants au parlement avec cette année encore, une sous représentativité des...

Côte d’Ivoire : La famille de l’adolescent en attente des résultats de l’enquête

La famille de Laurent-Barthélemy Ani Guibahi, un adolescent ivoirien, retrouvé mort à l’aéroport de Roissy, dans le puits du train d’atterrissage du vol AF703...

Birmanie : La police ouvre le feu sur des manifestants

La police birmane a tiré à balles réelles sur des manifestants lors d’une nouvelle journée de mobilisation dimanche contre le coup d’État militaire. Plusieurs...