26 C
Abidjan
jeudi, septembre 23, 2021

Affaire Kabila: Libération d’Eddy Kappend

Après son assassinat le 16 janvier 2001, 28 personnes ont été condamnées en 2003. Les coupables de la mort du président congolais Laurent-Désiré Kabila condamnés pour une peine de mort, ont obtenu une grâce présidentielle. La principale cible de cet assassinat Eddy Kapend a été gracié. Avec lui 22 autres personnes.

Jugés coupables de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila, en 2001, les détenus de la prison de Makala qui espéraient bénéficier d’une grâce présidentielle l’ont obtenu aujourd’hui. 22 autres condamnés pour la même affaire sont également sortis de prison aujourd’hui.

Ces personnes considérées comme des prisonniers politiques avaient été condamnées à mort en janvier 2003 à l’issue d’un procès à huis clos devant un tribunal militaire. Pourtant, ces hommes ont toujours clamé leur innocence.

Le 30 décembre dernier, le président congolais Félix Tshisekedi a lancé le processus de libération des prisonniers graciés. Ce processus a pris forme ce vendredi 8 janvier avec la libération des 22 autres détenus.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo est invité à rencontrer Alassane Ouattara au palais présidentiel

En Côte d’Ivoire, le rendez-vous politique tant attendu aura lieu mardi prochain. Le président Alassane Ouattara invite son prédécesseur Laurent Gbagbo à le rencontrer...

USA: Effondrement d’immeuble en Floride, bilan définitif

Les secours ont mis fin mercredi à leur recherche de survivants dans l'immeuble effondré de Surfside, en Floride. Ils vont désormais extirper les corps...