26 C
Abidjan
jeudi, juin 24, 2021

Australie : 224 criminels arrêtés

La police australienne a annoncée, ce mardi 08 juin, avoir arrêtés 224 criminels. Ces arrestations ont été possibles grâce à une opération policière d’envergure mondiale menée en partenariat avec l’Europe, les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Grâce à l’infiltration d’un système de messagerie cryptée utilisé par les malfaiteurs, l’arrestation de plus de 800 malfaiteurs dans le monde aura été possible.

L’opération baptisée « Ironside » en Australie et « Trojan Shield » ou « Bouclier de Troie » dans l’ensemble du monde, a permis aux enquêteurs de 16 pays d’observer en temps réel et pendant trois ans, des milliers de communications cryptées au sein de réseaux criminels.

Ces réseaux de criminels étaient composés de membres de la mafia, de syndicats criminels asiatiques ou encore de gangs de motards hors-la-loi qui échangeaient sur des ventes de stupéfiants, des activités de blanchiment d’argent, des projets d’assassinats, des trafics de drogue et d’armes.

Résultat de l’opération, 224 personnes sont inculpées de plus de 500 chefs d’accusation, six laboratoires de fabrication de drogue ont été fermés, 45 millions de dollars australiens (29 millions d’euros) en liquide et de nombreuses armes ont été saisis. Des centaines de personnes ont été arrêtées hors d’Australie.

Cette interception massive de messages a été rendue possible grâce à une application du nom de « ANoM », dont se servaient des malfaiteurs du monde entier pour communiquer de façon cryptée, mais qui était en fait contrôlée par la police fédérale américaine, le FBI.

L’application « ANoM » était installée sur des téléphones mobiles qui, privés de toute autre fonctionnalité, s’échangeaient au marché noir. Un téléphone de ce type ne pouvait communiquer qu’avec un autre téléphone contenant l’application.

Les appareils ont circulé et leur popularité a grandi parmi les criminels, qui avaient confiance dans la légitimité de l’application, car de grandes figures du crime organisé se portaient garants de son intégrité, a expliqué les responsables de l’opération.

Les messages qui circulaient à travers cette application concernaient notamment des projets d’assassinat, de blanchiment d’argent, des trafics de drogue et d’armes, a précisé la police australienne qui a arrêté 224 personnes dans toutes les régions du pays.

Selon la police néo-zélandaise, c’est l’opération « la plus sophistiquée au monde contre le crime organisé qui ait été menée par les forces de l’ordre à ce jour ».

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Éthiopie : 64 “civils” tués lors d’une frappe aérienne de l’armée

Au moins 64 personnes ont été tuées mardi lors d'une frappe aérienne de l'armée éthiopienne sur un marché de la ville de Togoga, dans...

USA : Britney Spears veut redevenir autonome

Sous tutelle depuis 2008 par décision de justice, à la suite d'une grave dépression, la chanteuse pop n'a plus aucun contrôle sur les décisions...

Côte d’Ivoire : Les avocats de Soro Guillaume feront appel

C’est décidé ! Les avocats de Guillaume Soro, condamné ce mercredi 22 juin, à vie pour complot contre l’autorité de l’État de Côte d’Ivoire,...

Côte d’Ivoire : Réaction de Blé Goudé après la condamnation de Soro

Ce mercredi 23 juin, Charles Blé Goudé, a réagi à la condamnation à perpétuité de Soro Guillaume. C'était sur la Chaîne Tv5 où il...