25 C
Abidjan
samedi, juillet 31, 2021

Côte d’Ivoire : L’UNESCO sensibilise les jeunes de Bingerville

Le bureau de l’UNESCO Abidjan a sensibilisé les jeunes de Bingerville sur les dangers de la migration irrégulière.
La lutte contre la migration irrégulière, le bureau UNESCO Abidjan en a fait son cheval de bataille. Ce fléau qui gangrène la société ivoirienne depuis maintenant plusieurs années est combattu par la représentation de l’organisation onusienne en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, elle a initié une campagne de sensibilisation qui sillonne les communes.

Cette sensibilisation s’est déroulée dans la commune de Bingerville en collaboration avec la radio Alobhé de la ville, l’étape de Bingerville s’est faite sous forme d’émission diffusée en direct en présence de plusieurs jeunes.

Au cours de cette journée, il y a eu des échanges avec des journalistes, des témoignages d’ex-migrants, mais aussi des partages d’expériences. Tout cela pour sensibiliser les jeunes face aux dangers de la migration irrégulière.

Pour la représentante de la présidente du bureau UNESCO Abidjan, Edwige Deba, la Côte d’Ivoire fait partie des pays les plus touchés par la migration irrégulière et le bureau de l’UNESCO Abidjan s’est engagé à travers des campagnes de sensibilisation pour que cela s’arrête. « L’objectif de cette journée n’est pas de vous dire de forcément cesser de partir, mais c’est de vous dire que si vous voulez partir, utilisez la bonne voie, la voie légale », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le représentant du premier magistrat de la commune, Jissé Tocka, premier adjoint au maire, la migration est « un fléau qui décime notre jeunesse «. Il a salué l’initiative du bureau UNESCO Abidjan qui selon lui « va permettre aux jeunes ivoiriens de façon générale et singulièrement ceux de Bingerville, de comprendre que l’eldorado est ici en Côte d’Ivoire et nulle part ailleurs ».

Les témoignages de Konan Jean Elisé, Dagbé Daumoro et Assi Alibi, tous ex-migrants, ont permis aux jeunes et aux auditeurs de Alobhé Fm de s’imprégner des dangers liés à la migration illégale. Candidats à cette pratique, ils ont pu, tous les trois regagner le pays après leur mésaventure. Ils ont invité leurs jeunes frères à ne jamais tenter la migration irrégulière.

Selon Poli qui représentait la direction générale des Ivoiriens de l’extérieur, 1.200.000 Ivoiriens vivent hors de la Côte d’Ivoire. 7000 sont rentrés au pays grâce à cette direction.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo est invité à rencontrer Alassane Ouattara au palais présidentiel

En Côte d’Ivoire, le rendez-vous politique tant attendu aura lieu mardi prochain. Le président Alassane Ouattara invite son prédécesseur Laurent Gbagbo à le rencontrer...

USA: Effondrement d’immeuble en Floride, bilan définitif

Les secours ont mis fin mercredi à leur recherche de survivants dans l'immeuble effondré de Surfside, en Floride. Ils vont désormais extirper les corps...