26 C
Abidjan
jeudi, juin 24, 2021

France : Le “gifleur” de Macron condamné

Ce jeudi, Damien T. a été condamné à 18 mois de mois de prison, pour avoir giflé le président la république Française, Emmanuel Macron, deux jours plus tôt. La sentence a été prononcée par le tribunal correctionnel de Valence. Sur les 18 mois, 4 mois sont fermes et 14 mois avec sursis.

Dix-huit mois de prison dont 14 avec sursis. Deux jours après sa gifle contre Emmanuel Macron, lors d’un déplacement de ce dernier dans la Drôme, Damien T. a été condamné, jeudi 10 juin 2021 en comparution immédiate, à quatre mois de prison ferme.

Le parquet avait requis 18 mois de prison ferme. Cette gifle,“parfaitement inadmissible”, est un “acte de violence délibérée”, a soutenu le représentant du ministère public, face à l’homme de 28 ans, cheveux longs, t-shirt vert et lunettes sur le nez, jugé en comparution immédiate. Son acte a suscité l’indignation unanime de la classe politique française.

Interrogé sur les raisons de son acte, il a affirmé avoir “agi d’instinct et sans réfléchir, pour exprimer son mécontentement”. Damien T s’est dit proche de “la mouvance des Gilets jaunes”.

Interpellé avec lui, son camarade « Arthur C. sera convoqué en justice pour la fin du second semestre 2022 afin de répondre des infractions en lien avec les armes détenues illégalement » trouvées à son domicile, a précisé le procureur de la République, Alex Perrin.

Emmanuel Macron a une fois de plus minimisé l’incident ce jeudi, estimant que le pays n’est pas dans une situation de tension comme pendant la crise des “gilets jaunes” et préférant insister sur l’ambiance d’”optimisme” qu’il sent en France. «Il faut relativiser et ne rien banaliser» mais «ce n’est pas grave de recevoir une gifle quand on va vers une foule», a-t-il ajouté un entretien à la chaîne BFMTV.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Éthiopie : 64 “civils” tués lors d’une frappe aérienne de l’armée

Au moins 64 personnes ont été tuées mardi lors d'une frappe aérienne de l'armée éthiopienne sur un marché de la ville de Togoga, dans...

USA : Britney Spears veut redevenir autonome

Sous tutelle depuis 2008 par décision de justice, à la suite d'une grave dépression, la chanteuse pop n'a plus aucun contrôle sur les décisions...

Yémen : 90 morts dans de nouveaux affrontements

De nouveaux combats entre les rebelles houthis et les forces gouvernementales ont fait 90 morts, lundi et mardi, pour la prise de Marib, dernier...

Mauritanie: Arrestation de l’ex-président, Mohamed Ould Abdel Aziz

Tombé en disgrâce et inculpé en mars, l'ancien chef de l'État de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, a été écroué mardi, ont fait savoir...