25 C
Abidjan
samedi, juillet 31, 2021

Haïti: Le président assassiné

Au matin de ce mercredi 7 juillet 2021, le chef d’État d’Haïti a été assassiné à son domicile par un commando. La nouvelle a été divulguée par le Premier ministre de l’île qui a appelé la population a gardé son calme. L’épouse du Président a également été blessée dans l’attaque.

Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné tôt ce mercredi matin par un commando formé “d’éléments étrangers”, annonce le Premier ministre sortant, Claude Joseph. L’attaque serait survenue dans la résidence du chef d’État à Pétion-Ville, en périphérie de Port-au-Prince.

“Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient l’espagnol, ont attaqué la résidence privée du président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l’État”, a déclaré le chef du gouvernement dans un communiqué.

L’épouse du président, présente lors de l’attaque, a été blessée et est ce moment hospitalisée, a précisé Claude Joseph. Il a par la suite appelé la population au calme et indiqué que la police et l’armée allaient assurer le maintien de l’ordre.

Venu du monde des affaires, Jovenel Moïse, 53 ans, avait été élu président en 2016 et avait pris ses fonctions le 7 février 2017. Haïti, pays des Caraïbes et nation la plus pauvre du continent américain, est gangrené par l’insécurité et notamment les enlèvements contre rançon menés par des gangs jouissant d’une quasi-impunité. Une situation qui valait à Jovenel Moïse, accusé d’inaction face à la crise, d’être confronté à une vive défiance d’une bonne partie de la société civile.

Dans ce contexte faisant redouter un basculement vers l’anarchie généralisée, le Conseil de sécurité de l’ONU, les États-Unis et l’Europe appelaient à la tenue d’élections législatives et présidentielle libres et transparentes d’ici à la fin 2021.

La mort du président, Jovenel Moïse survient au lendemain de son annonce dans laquelle il destituait Claude Joseph au poste de chef de gouvernement et nommait comme nouveau Premier ministre, Ariel Henry, avec justement pour mission la tenue d’élections.

Par Massa

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo est invité à rencontrer Alassane Ouattara au palais présidentiel

En Côte d’Ivoire, le rendez-vous politique tant attendu aura lieu mardi prochain. Le président Alassane Ouattara invite son prédécesseur Laurent Gbagbo à le rencontrer...

USA: Effondrement d’immeuble en Floride, bilan définitif

Les secours ont mis fin mercredi à leur recherche de survivants dans l'immeuble effondré de Surfside, en Floride. Ils vont désormais extirper les corps...