26 C
Abidjan
jeudi, septembre 23, 2021

Interview Mike le Bosso : De graves révélations après sa sortie de prison!

Après 8 mois passés en prison, Mike le Bosso a été récemment libéré. Mais le promoteur de spectacles en France et ancien producteur de Yabongo Lova, Atito Pkata… confie « Je suis en liberté avec sursis ». Que s’est-il réellement passé ? Que compte-t-il faire à ses détracteurs ? Le showbiz ivoirien, ce qui se passe avec la police française, sa nouvelle vie… Mike Le Bosso fait des révélations à travers cette interview exclusive accordée à Nouvelleivoire.net

Comment se sent Mike aujourd’hui à sa sortie de prison ?
Je me sens heureux parce que la liberté n’a pas de prix.

Que retiens-tu de ce séjour carcéral ?
Cela m’a permis de comprendre beaucoup de choses, et surtout que les gens sont méchants…

Pour revenir au motif qui t’a conduit 8 mois derrière les barreaux, que s’est-il réellement passé et de quoi as-tu été́ accusé ?
Je ne suis pas le seul, car il y’a plusieurs personnes. On est accusé “d’aide à l’immigration illégale en bande organisée“. Cette détention m’a permis de comprendre qu’il ne faut pas aider les gens.

« Billy Billy et Vitale ont raconté des mensonges »

Est-ce vraiment ton ex-épouse et sa sœur derrière ton malheur ?
L’accusation a confié l’enquête a une juge d’instruction, donc je ne peux pas parler du fond. Mais on nous accuse “d’aide à l’immigration illégale“.

Quels sont vos rapports aujourd’hui et que comptes-tu faire après cette mise en liberté ?
L’enquête continue, je n’ai pas le droit de lui parler par tous les moyens. Donc je ne veux pas parler d’elle. On n’a plus de relations depuis 2017

As-tu reçu le soutien de ces personnes que tu as aidé étant là-bas, et de tes confrères et consœurs du monde du Showbiz ?
Les ivoiriens se sont mobilisés pour payer mon avocat. Et j’ai reçu beaucoup d’argent des fans. Si c’est l’argent par jour, j’avais au moins 200 euros. Les amis de Facebook, surtout les filles, Joss Men Joss, pendant 8 mois me donnaient chaque semaine de l’argent sans que je ne leur ai demandé, alors qu’on ne se parlait pas. Je pense que les ivoiriens attendaient ce moment pour se réconcilier avec moi. Je n’ai pas eu de problème financier.

Quels sont les artistes qui t’ont soutenu dans cette épreuve ?
Je ne pourrai les citer car il se sont manifestés au niveau de l’Europe par le biais du Modaire à travers le président Dekiss et aussi Julie Brou sinon, m’ont apporté leurs soutiens. Mais Billy Billy et Vitale ont raconté des mensonges (faux témoignages) à la police.

« Ma future femme… »

Aujourd’hui sorti de prison, quels sont les projets que tu as en tête pour rebondir?

Rebondir ? Je vis de mon argent. Je produis mais, au Cameroun et Togo désormais. Je ne veux plus organiser de spectacles.

Quel est ton point de vue sur le monde du Showbiz dans lequel tu baignes ?
Les ivoiriens n’aiment pas la concurrence, donc ils se détruisent pour exister. Je suis dans le réseau Français, pas ivoiriens. Je vais boire avec les ivoiriens sinon pour le showbiz, on ne joue pas dans le même championnat. Je n’écoute pas la music ivoirienne depuis 2 ans

Mike et les femmes : Quelles sont celles qui t’ont soutenu en prison et qui te sont aujourd’hui toujours proches ?
Les filles m’ont beaucoup soutenu. Les filles me soutiennent beaucoup, mais je les considère comme des petites sœurs. La femme ce n’est pas mon projet premier en ce moment. Je veux prendre mon temps, mais ça sera une métisse ou blanche.

« Cette détention m’a permis de comprendre… »

Tu as été arrêté pour des faits fréquents chez vous promoteurs eu Europe. Alors as-tu aussi été tenté de dénoncer certains de tes confrères et détracteurs quand tu étais derrière les barreaux ?
Jamais, mais la police travaille et ils ont des noms. Si je veux parler, ils vont aller en prison, mais c’est l’enquête qui va les rattraper. L’ambassade va envoyer les dossiers des promoteurs ivoiriens, donc on verra.

Eu-égard à ce que tu as vécu, y’a-t-il un message que tu voudrais personnellement faire passer ?
Je n’ai rien à leurs dire. Chacun doit payer pour ce qu’il m’a fait.

Serait-il possible pour toi de rentrer à Abidjan et ressourcer un peu après ce séjour carcéral ?
Je ne peux pas quitter la France métropolitaine pour l’instant sans l’accord de la justice, et mon passeport a été saisi.

Après la prison, Mike vit de quoi aujourd’hui ?
Je vis de mon argent. Mon compte n’est pas saisi. Je n’ai pas besoin de mendier. J’ai l’argent à la banque.

Ton mot de fin
La musique ivoirienne est uniquement communautaire. Les artistes jouent dans les maquis pour des miettes. Je ne me reconnais pas dans le showbiz ivoirien. Je suis pour l’intégration et la richesse culturelle.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Côte d’Ivoire: L’Ong “Notre Toumodi, Demain !” formée sur les enjeux de la mission communautaire et humanitaire.

Les membres de l’Ong « Notre Toumodi, Demain ! », ont pris part à leur 1ère Convention le village de Dièkèkro situé à 2...

Côte d’Ivoire: Le monde artistique rend hommage à feu Amadou Gon ce jeudi

Ce jeudi 08 juillet 2021, les acteurs du monde artistique et culturel rendront un hommage à feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, à...

Côte d’Ivoire : Concert géant de KS Bloom, “les Disciples” sublimés

Le concert du rappeur Gospel "KS Bloom" a tenu toutes ces promesses au soir de ce dimanche 4 juillet. Son concert était plus qu’une...

Côte d’Ivoire : Le ministre Touré Mamadou chez Ismaël Isaac malade

Le ministre Mamadou Touré a rendu une visite surprise à l’artiste Ismaël Isaac ce samedi 03 juillet 2021 à sa résidence sis à Yopougon-Niangon,...