27 C
Abidjan
lundi, mars 1, 2021

La chanteuse Sly de Sly très remontée « Trop c’est trop… »

La chanteuse ivoirienne Sly de Sly qui réside en France, est au pays depuis peu pour la promotion de son œuvre “Tout va bien“. Malheureusement tout semble ne pas aller bien pour la belle Sly. D’habitude très discrète et calme, l’ex-choriste du Zo Gang de Meiway et du King Fusion de hadji Celi semble avoir vécue des situations de frustrations qui l’ont poussé à sortir de sa coquille et à taper fort sur la table. «Trop c’est trop !». S’est-elle exprimée sur les réseaux sociaux.

Dans un direct sur sa page facebook, la chanteuse ivoirienne “Sly de Sly” qui mène une belle carrière (mais un peu retirer du monde du buzz et autres), s’est adressée à travers un coup de gueule, aux médias d’envergures du pays. Pour Sly, il est inadmissible que les médias locaux fassent des difficultés aux artistes locaux et soient ouverts aux artistes qui viennent de l’étranger.

Pour elle, c’est une grosse frustration qu’elle puisse se déplacer à plus 6000Km pour venir dans son pays, afin de promouvoir son talent et qu’elle y vive de telles humiliations. «Tu viens dans ton propre pays, tes managers sont obligés de se décarcasser pour que tu puisses faire juste une émission. Et en même temps, il y’a des célébrités qui arrivent et on leur déroule le tapis rouge en même temps. En deux jours, ils sont sur tous les plateaux télés. Et toi-même qui est dans ton propre pays, à peine si on t’invite. Parce que je ne fais pas de buzz, vous allez m’obliger à être ce que je ne suis pas pour pouvoir passer sur un plateau télé ? ». A décrié Sly de Sly très en colère. Elle avoue qu’elle n’a d’ailleurs pas fermé les yeux de toute la nuit avant de faire cette vidéo pour dire ses vérités, au matin de ce mardi 23 février 2021.

Sly de Sly s’insurge aussi du fait que l’on accorde des temps d’antenne privilégiés aux stars du Buzz au détriment des vrais talents. « Si tu ne fais pas de buzz, on ne te reçoit pas comme il faut normalement. Parce que ta vie n’est pas assez croustillante pour qu’on te reçoive. On ne te reçoit plus pour la qualité de tes chansons, de tes clips, pour ce que tu peux véhiculer comme message. On t’envoie pratiquement à te pervertir, à sortir de toi pour pouvoir être célèbre. A en croire qu’on encourage presque le ridicule ». Crache la chanteuse venue de France.

Elle poursuit avec cette affirmation qui laisse penser à un récent mariage d’une artiste ivoirienne qui a été et qui continue de faire le buzz. « Pourquoi vous êtes ainsi méchants ? Si je suis relayé au second plan dans mon propre pays, qui va me promouvoir ? Les artistes ivoiriennes, il y’en a, sauf que vous avez décidé d’élever une seule et relayer les autres au second plan. Pourquoi vous poussez les gens à devenir ce qu’ils n’ont pas envie d’être ?…A cause de cela, nos artistes pour sortir une œuvre sont obligés de simuler des mariages, de faux couples pour pouvoir passer à la télé ». Confie Sly de Sly.

Pour finir ce gueule général, celle qui a été l’une des toutes premières artistes chanteuses ivoiriennes à être diffusée sur une chaîne de télévision musicale, s’insurge aussi sur la manque de solidarité entre eux artistes. Chose qui serait selon elle, à la base de ce manque de respect envers leur corporation. « Cela arrive par la faute de nous aussi les artistes, car nous manquons de solidarité. Aujourd’hui, il y’a certains artistes qui pensent qu’ils sont devenus tellement “stars”, qu’ils sont gonflés et guindés. Ailleurs les meilleurs fonds des collaborations pour aider les autres à se positionner…Mais ici, ils se rabaissent devant les artistes étrangers et sont hautains face à leur frères d’ici ». S’est exprimée très en colère la chanteuse.

Pour rappel, Sly De Sly est l’une des chanteuses à voix que compte la musique ivoirienne. Elle a fait ses preuves entant que choriste auprès de grandes formations de la musique ivoirienne telles que l’ex- groupe de rap “RAS”, “Les Woody’’, “Le Zogang” de Meiway, l’orchestre “King Fusion” du King Gadji Celi et bien d’autres. Elle a d’ailleurs été l’une des première chanteuses ivoiriennes, à être diffusée sur une chaîne de télévision musicale. Dotée d’une très belle voix et d’une beauté qui ne laisse indifférent, elle est très souvent confondue à sa jeune sœur Josey. Mais elle demeure une doyenne de la musique et l’une des voix sures que compte le réseau artistique féminin ivoirien. Sly de Sly est actuellement à Abidjan pour la promotion de sa dernière œuvre intitulée “Tout va bien.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Santé : Les différents types de parties intimes féminins

Si les types de pénis peuvent varier, ceux du vagin également. L’anatomie féminine se distingue par une diversité importante de tailles, de formes et...

Côte d’Ivoire : Un artiste fait son mea-culpa après une descente “aux enfers”

L’artiste Bagnon a fait les beaux jours de la musique Zouglou. Mais contre toute attente, l'artiste a sombré et est devenu l'ombre de lui-même....

Conseils santé : Des remèdes naturels pour apaiser les maux d’estomac

Vous remarquez que vous souffrez de maux de ventre après un repas trop copieux ou trop épicé qui vous créent des brûlures, indigestion, crampes,...

Côte d’Ivoire : Dernier hommage à JBZ à Ivosep ce matin

Ce vendredi 26 février 2021, a été procédé à la levée du corps de l’artiste chanteur Jean-Baptiste Zibodi en présence de nombreux artistes, parents...