26 C
Abidjan
jeudi, juin 24, 2021

RD Congo : un journaliste congolais assassiné

Une semaine à peine après la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, un animateur de radio locale a été tué par balles dans l’est de la République démocratique du Congo. Ce nouveau meurtre de journaliste porte à seize le nombre des professionnels des médias congolais tués dans le pays au cours des deux dernières décennies. L’information a été donnée par l’ONG congolaise “Journaliste en danger” (JED), ce lundi 10 mai.

Barthélémy Kubanabandu Changamuka, 23 ans, a été tué dans la nuit de dimanche lundi par deux hommes armés non identifiés dans la localité de Kitshanga, dans la province du Nord-Kivu, a annoncé l’ONG congolaise Journaliste en danger (JED).

Le journaliste a été tué de huit balles tirées à bout portant alors qu’il était dans l’enclos de son domicile. « Les assaillants ont seulement pris son téléphone portable avant de prendre la fuite », a précisé JED.

L’information a été confirmée à l’AFP par un collègue de la victime et par la section locale de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), principale organisation professionnelle des médias dans le pays.

Barthélémy Kubanabandu était journaliste à la Radio communautaire de Kitshanga (Coraki FM), dans le territoire du Masisi, où il animait une émission intitulée « Sécurité alimentaire », toujours selon JED.

« Il venait de présenter à 19 h son émission consacrée à l’obésité alimentaire. De retour à son domicile avec un ami, ils ont vu surgir deux personnes armées dans la parcelle. Son ami a réussi à se sauver en courant dans la maison, tandis que Barthélémy Kubanabandu a été touché de huit balles et a immédiatement succombé à ses blessures », raconte JED.

Cité par JED, le témoin et ami de la victime a affirmé « avoir l’impression » que Barthélémy Kubanabandu « était filé par ces hommes armés » et qu’il était « donc ciblé ».

Le dernier journaliste tué en RDC, Papy Mumbere Mahamba (35 ans), l’avait été en novembre 2019. Il était également un animateur de radio et impliqué dans la lutte contre le virus Ebola. Il fut assassiné dans la province d’Ituri, situé dans le Nord-Est du pays.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Éthiopie : 64 “civils” tués lors d’une frappe aérienne de l’armée

Au moins 64 personnes ont été tuées mardi lors d'une frappe aérienne de l'armée éthiopienne sur un marché de la ville de Togoga, dans...

USA : Britney Spears veut redevenir autonome

Sous tutelle depuis 2008 par décision de justice, à la suite d'une grave dépression, la chanteuse pop n'a plus aucun contrôle sur les décisions...

Côte d’Ivoire : Les avocats de Soro Guillaume feront appel

C’est décidé ! Les avocats de Guillaume Soro, condamné ce mercredi 22 juin, à vie pour complot contre l’autorité de l’État de Côte d’Ivoire,...

Côte d’Ivoire : Réaction de Blé Goudé après la condamnation de Soro

Ce mercredi 23 juin, Charles Blé Goudé, a réagi à la condamnation à perpétuité de Soro Guillaume. C'était sur la Chaîne Tv5 où il...