26 C
Abidjan
jeudi, juin 24, 2021

Super League: l’UEFA sanctionne 9 des 12 clubs à l’origine du projet

Ça y est, les sanctions sont tombées. L’UEFA a annoncé vendredi des sanctions financières légères contre 9 des 12 clubs à l’origine du projet avorté de Super Ligue et a menacé les trois clubs récalcitrants de poursuites disciplinaires.

Après avoir failli faire imploser le football européen, Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Tottenham, l’AC Milan, l’Inter Milan et l’Atletico Madrid “ont accepté” de payer ensemble 15 millions d’euros et de renoncer à 5% de leur manne européenne pour une saison.

Ces neuf écuries, les plus promptes à s’être désolidarisées de cette compétition privée lancée dans la nuit du 18 au 19 avril, et abandonnée 48 heures plus tard, ont « reconnu et accepté que le projet de Super Ligue était une erreur », explique l’UEFA dans un communiqué.

Par un document signé avec l’instance européenne, les repentis ont reconnu “sans réserve” être liés par les statuts de l’UEFA et « se sont engagés à participer à toute compétition » européenne pour laquelle ils seraient qualifiés “au mérite sportif”.

Signe de leur retour dans le giron des instances, ils « vont rejoindre l’Association des clubs européens »(ECA), qu’ils avaient quittée avec fracas et doivent « prendre toutes les mesures »pour rompre leur engagement avec la structure chargée d’organiser la Super Ligue – quitte à devoir dédommager leurs anciens acolytes.

En contrepartie, ils s’en tirent avec des sanctions limitées : une donation “agrégée” de 15 millions d’euros à des “communautés locales” du football européen et le renoncement à 5% des revenus des compétitions européennes qu’ils auraient dû toucher pour une saison.

L’UEFA, qui a joué sa crédibilité sinon sa survie dans la crise de la Super Ligue, en profite pour fixer le tarif en cas de récidive : « 100 millions d’euros » d’amende s’ils participent à un tournoi non autorisé, et « 50 millions » pour tout autre rupture de leurs engagements.

L’UEFA a promis de s’occuper « des clubs qui restent impliqués dans la Super Ligue », soit la Juventus Turin, le FC Barcelone et le Real Madrid.

Dans les coulisses l’on évoque comme sanction pour ces clubs, jusqu’à deux ans d’interdiction de compétitions européennes. Mais ces clubs récalcitrants pourraient ne pas être sanctionnés du tout puisqu’une décision du pays “Tribunal de commerce de Madrid”, interdit toute sanction contre eux.

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

NEWSLETTER

Abonnez-vous pour être informé de nos nouveaux articles

Veuillez patienter...

Félicitations! Vous serez maintenant informés régulièrement de l'actualité

A LIRE AUSSI

Football : Kolo Touré honoré à Londres

L'ivoirien Kolo Touré a été célébré le 21 juin dernier à Londres. En effet, l'actuel entraîneur adjoint de Leicester, club de Premier League anglaise,...

Euro : Portugal-France, c’est ce soir

Les Français affronteront les Portugais ce mercredi soir à 21 h. Déjà qualifiés, les Français peuvent envoyer le Portugal de Cristiano Ronaldo au tapis...

Côte d’Ivoire : Un nouveau chef à la tête du comité d’organisation de la Can 2023

Le Comité d’Organisation de la CAN (COCAN) a un nouveau dirigeant. Ce lundi 21 juin, Lambert Feh Kessé a passé la main, à l’ex-ministre...

Taekwondo : Une autre médaille d’or pour Cissé Cheick

Une autre médaille d’or vient de s’ajouter au palmarès de l’athlète Ivoirien Cissé Cheick Salah. Il a remporté ce mercredi 16 juin 2021, la...